Code of Practice

NEWS RELEASE!!

For immediate release…   Draft of Canada’s first rabbit Code of Practice released for public comment 30 January 2017 – English

Draft of Canada’s first rabbit Code of Practice released for public comment
(Lacombe, AB) 30 January 2017 – The National Farm Animal Care Council (NFACC) and the Syndicat des producteurs de lapins du Québec (SPLQ), working in partnership with other provincial rabbit groups, are pleased to announce the launch of the public comment period on the draft Code of Practice for the Care and Handling of Rabbits. The public comment period allows stakeholders – producers, consumers, and others with an interest in the welfare of rabbits – to view the draft Code and provide input to the final Code.

The draft Code and the public comment system are now accessible at: www.nfacc.ca/codes-of-practice/rabbits. All comments must be submitted through the online system. The public comment period closes March 31, 2017.

The Code Development Committee will consider the submitted comments after the close of the comment period, and the plan is that the final rabbit Code of Practice will be released by the end of 2017.
Codes of Practice for the care and handling of farm animals are the result of a unique consensus-based, multi-stakeholder approach used across various agricultural sectors, which brings together all relevant stakeholders with responsibility for animal care standards.
A Scientific Committee report summarizing research conclusions on priority welfare topics can be found online alongside the draft Code. This peer-reviewed report aided the discussions of the Code Development Committee as it prepared the draft Code of Practice. The report, developed by scientists familiar with rabbit welfare, should be reviewed prior to making a submission.
“The Code Development Committee has worked hard since 2014 developing the draft Code. The public comment period will allow us to check our work with a broader representative group,” said Maxime Tessier, rabbit producer, Vice President of the SPLQ, and Chair of the Code Development Committee. “Since this is the first Code for rabbits in Canada and it will fall primarily to producers to implement it, constructive input from rabbit producers is very important,” he added.
Once finalized, the revised Code will promote sound management and welfare practices through recommendations and requirements for housing, care, transportation, and other animal husbandry practices. The SPLQ, working in partnership with other provincial rabbit groups, initiated the Code’s development in December 2014, utilizing NFACC’s Code development process.
“The Code development process helps diverse communities work together to improve the lives of farmed animals,” said Meghann Cant of the BC SPCA, who represents the Canadian Federation of Humane Societies on the Code Committee. “We hope to receive broad input from the general public, industry and other stakeholders to ensure this Code improves animal welfare and reflects the values of Canadians.”
The Code’s revision is led by a 12-person Code Development Committee that includes participants from across Canada including producers, animal welfare and enforcement representatives, researchers, veterinarians, and
government representatives. More information on the Code development process is available at www.nfacc.ca/codes-of-practice.
The rabbit Code is one of five Codes of Practice being developed as part of a multi-year NFACC project. Codes of Practice serve as our national understanding of animal care requirements and recommended practices. It is important that Codes be scientifically informed, implementable by producers, and reflect societal expectations for responsible farm animal care. The Codes cover housing, feed and water, handling, euthanasia, transport, and other important management practices.
Funding for this project has been provided through the AgriMarketing Program under Growing Forward 2, a federal–provincial–territorial initiative.
About the National Farm Animal Care Council
NFACC is a collaborative partnership of diverse stakeholders that work together on farm animal care and welfare. It supports robust processes to draft or renew Codes of Practice for the care and handling of farm animals. NFACC would like to acknowledge the Canadian Animal Health Coalition (CAHC) for their role in securing funding for this project. For more information on NFACC visit www.nfacc.ca.
About the Syndicat des producteurs de lapins du Québec
The Syndicat des producteurs de lapins du Québec (SPLQ) is a non-governmental and not-for-profit organization representing Québec’s rabbit producers. The SPLQ was founded in 1979 by and for farmers involved in rabbit production. The provincial organization, which is affiliated with the Union des producteurs agricoles (UPA), has its headquarters in Longueuil.For further information on the SPLQ, visit www.lapinduquebec.qc.ca.

For more information contact:
• Jackie Wepruk, General Manager, National Farm Animal Care Council, 403-783-4066, nfacc@xplornet.com
• Jean-Philippe Blouin, Project Officer, 450-679-0540 ext 8391, lapins@upa.qc.ca
• Michelle Sanders, President, Ontario Rabbit, 519-887-8271, info@ontariorabbit.ca

 

COMMUNIQUÉ

Pour publication immédiate… Diffusion pour commentaires publics de la version préliminaire du premier Code de pratiques pour les lapins du Canada Le 30 janvier 2017- en francais
Diffusion pour commentaires publics de la version préliminaire du premier Code de pratiques pour les lapins du Canada
(Lacombe, Alberta) Le 30 janvier 2017 – Le Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage (CNSAE) et le Syndicat des producteurs de lapins du Québec (SPLQ), en partenariat avec d’autres regroupements provinciaux du secteur cunicole, ont le plaisir d’annoncer le lancement de la période de commentaires publics sur la version préliminaire du Code de pratiques pour le soin et la manipulation des lapins. Cette période de commentaires publics permet aux acteurs du milieu – producteurs, consommateurs et autres personnes intéressées par le bien-être des lapins – de consulter le projet de code et d’avoir leur mot à dire sur sa version finale.
Le code préliminaire et le système de commentaires publics sont maintenant accessibles sur www.nfacc.ca/codes-de-pratiques/lapin. Tous les commentaires doivent être soumis sur le système en ligne. La période de commentaires publics se termine le 31 mars 2017.

Après cette date, le comité d’élaboration du code étudiera les commentaires soumis; la publication de la version finale du Code pour les lapins est prévue d’ici la fin de 2017.
Les codes de pratiques pour le soin et la manipulation des animaux d’élevage sont l’aboutissement d’une approche plurilatérale et consensuelle unique en son genre, utilisée dans divers secteurs agricoles, qui réunit les parties intéressées responsables des normes de soins aux animaux.
Le rapport d’un comité scientifique résumant les conclusions de la recherche sur les questions de bien-être prioritaires peut être consulté en ligne avec le code préliminaire. Ce rapport examiné par des pairs a alimenté les discussions du comité d’élaboration du code durant la préparation de la version préliminaire du code de pratiques. Nous vous invitons à lire ce rapport, élaboré par des scientifiques connaissant le bien-être des lapins, avant de soumettre des commentaires.
« Le comité d’élaboration du code travaille très fort, depuis 2014, à l’élaboration de la version préliminaire du code. La période de commentaires publics nous permettra de faire vérifier notre travail par un groupe représentatif plus large » affirme Maxime Tessier, producteur de lapins, vice-président du SPLQ et président du comité d’élaboration du code. « Comme il s’agit du premier Code pour les lapins au Canada et que sa mise en oeuvre incombera principalement aux producteurs, il est très important d’obtenir des commentaires constructifs de la part des producteurs de lapins » ajoute-t-il.
Une fois parachevé, le code révisé favorisera des pratiques de gestion et de bien-être rationnelles en présentant des recommandations et des exigences à l’égard du logement, du soin, du transport et d’autres pratiques d’élevage. Le SPLQ, en partenariat avec d’autres regroupements provinciaux du secteur cunicole, a amorcé l’élaboration du code en décembre 2014 en se servant du processus d’élaboration des codes du CNSAE.
« Le processus d’élaboration des codes aide des groupes divers à travailler ensemble afin d’améliorer la vie des
animaux d’élevage » indique Meghann Cant de la BC SPCA, qui représente la Fédération des sociétés canadiennes d’assistance aux animaux au comité d’élaboration du code. « Nous espérons recevoir de nombreux points de vue du grand public, de l’industrie et d’autres acteurs pour que ce code améliore vraiment le bien-être animal et pour qu’il reflète les valeurs de la population canadienne. »
La révision du code est pilotée par un comité d’élaboration de 12 personnes qui comprend des participants de tout le Canada, y compris des producteurs, des représentants d’organismes de défense du bien-être animal et d’application des lois, des chercheurs, des vétérinaires et des représentants du gouvernement. Pour en savoir davantage au sujet du processus d’élaboration du code, on peut consulter la page http://www.nfacc.ca/codes-de-pratiques.
Le Code pour les lapins est l’un de cinq codes de pratiques en cours d’élaboration dans le cadre d’un projet pluriannuel du CNSAE. Les codes de pratiques sont notre entente nationale sur les exigences et les pratiques recommandées à l’égard des soins aux animaux d’élevage. Il est important que les codes soient scientifiquement éclairés, applicables par les producteurs, et qu’ils reflètent les attentes de la société, à savoir que les animaux d’élevage ont droit à des soins responsables. Les codes traitent de pratiques de gestion importantes, dont le logement, l’alimentation et l’abreuvement, la manipulation, l’euthanasie et le transport.
Le financement de ce projet est assuré par le programme Agri-marketing dans le cadre de Cultivons l’avenir 2, une initiative fédérale-provinciale-territoriale.
Le Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage
Le CNSAE est un partenariat de collaboration entre divers acteurs qui travaillent ensemble aux soins et au bien-être des animaux d’élevage. Il appuie des processus robustes pour l’élaboration ou le renouvellement des codes de pratiques pour le soin et la manipulation des animaux d’élevage. Le CNSAE remercie la Coalition canadienne pour la santé des animaux (CCSA), qui l’a aidé à obtenir des fonds pour ce projet. Pour plus de détails au sujet de CNSAE, visitez le www.nfacc.ca/francais.
Le Syndicat des producteurs de lapins du Québec
Le Syndicat des producteurs de lapins du Québec (SPLQ) est un organisme non gouvernemental et sans but lucratif représentant l’ensemble des producteurs de lapins du Québec. Il a été fondé en 1979 pour et par les éleveurs impliqués dans la production de lapins. Le siège social de l’organisme provincial, affilié à l‘Union des producteurs agricoles (UPA), est situé à Longueuil. Pour plus d’information sur le SPLQ, visitez le http://www.lapinduquebec.qc.ca.

Renseignements :
• Jackie Wepruk, directrice générale, Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage, 403-783-4066, nfacc@xplornet.com
• Jean-Philippe Blouin, agent de projet, 450-679-0540 poste 8391, lapins@upa.qc.ca 
• Michelle Sanders, présidente, Ontario Rabbit, 519-887-8271, info@ontariorabbit.ca

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>